Comment choisir les bons mots-clés ? 4 étapes rapides


⌚ Temps de lecture : 8 minutes — ✒ Mise à jour le 16 avril 2020


1. Listez les mots-clés fondamentaux

Pour commencer, il vous faudra clairement définir deux choses : Votre Product Market Fit et vos Buyer Personae ! Ils vous donneront la bonne direction pour choisir les mots clés à utiliser. Afin que ces derniers soient recherchés et parlent à votre cible par rapport à un besoin.

  • Qu’est-ce que mes clients et prospects vont utiliser pour me trouver ?
  • Qu’est-ce qui définit mon produit/service ?
  • Ces mots sont-ils en lien avec ma proposition de valeur ?
  • Est-ce qu’ils parlent à ma cible ?
  • Sont-ils en adéquation avec mon marché ?

2. Testez vos mots-clés sur Google

Une fois que vous aurez déterminé les mots clés principaux, tapez-les sur Google et regarder les suggestions. Cette technique permet d’envisager des mots ou assemblage de mots, bouts de phrase, auxquels vous n’auriez pas pensé.

photo-Google-recherches-mensonges-prejuges_1500185399_600x

3. Classez et priorisez les mots-clés

Voici une liste d’indicateurs importants pour prioriser vos mots clés :

  • Volume (nombre de recherches mensuelles)
  • KD (keyword difficulty – la difficulté à se placer sur un mot clé, souvent évalué selon le niveau de compétition)
  • CPC (Cost-per-click, qui sugggère le Bid/l’enchère — la valeur financière d’un keyword)
  • Com (Competitive density, la concurrence sur le keyword, plus il est utilisé par mes concurrents, moins j’aurais de chance de sortir sur une recherche.

ampoule

GOOD TO KNOW

Un super site pour trouver les mots clés correspondant à votre cible, marché et produit SeedKeywords
1. On choisit la zone d’analyse, ex : google.co.uk
2. Il permet d’entrer une phrase relative à une problématique, ex : « J’ai cassé mon Mac, je veux le faire réparer »
3. Puis on tape une éventuelle recherche de notre prospect : Comment réparer un Mac ?
4. Le site nous liste des keywords relatifs à ce que nos prospects pourraient taper ; face à chaque keyword, on peut voir la page Google associées avec tous les sites qui sortent


4. Analysez vos concurrents

Savoir quels mots clés utilisent vos concurrents est un vrai atout. Vous pouvez voir où ils sont au niveau ranking, positionnement dans Google, grâce à plusieurs outils web. Cela vous permettra de vous positionner et de trouver les mots sur lesquels vous souhaitez vous focaliser.

En tant qu’expert du Marketing Digital vous devez obtenir du trafic sur Google. C’est difficile, voire impossible sans les bons outils.

4.1 Trois stratégies possibles

1. Vous décidez de prendre les mêmes mots clés en travaillant (super) bien vos contenus pour espérer un jour passer devant vos concurrents. Cette option prend clairement beaucoup de temps !
2. Vous optez pour le choix de mots connexes, toujours en lien avec votre activité bien entendu, mais qui ne sont pas ultra utilisés par la concurrence. Dans ce cas là, vous êtes sur une niche et le ciblage de vos clients sera moins vaste. Ce peut donc être désavantageux
3. Le plus intelligente sans doute, un mixte des deux ! Vous prenez les mots clés qui fonctionnent bien et qui sont beaucoup utilisés par vos compétiteurs, sans oublier de travailler les longue-traine. Et vous partez sur un groupe de mots « niches » que vous utiliserez beaucoup dans vos contenus également et qui vous permettront de vous distinguer.

4.2 Des outils pour analyser la concurrence

Petit conseil : Avant de vous lancer dans un outil payant, mettez bien à plat votre stratégie SEO et identifiez bien vos concurrents.

Bon la bonne nouvelle, c’est qu’il en existe plein ! Et la mauvaise c’est qu’ils sont quasiment tous payants. Évidemment, toutes les boîtes recherchent la rentabilité me direz-vous. C’est normal ! Néanmoins on aimerait bien pouvoir jouir d’un outil gratuit. Bref ! Certains sont limités au nombre de requêtes, certains ne vous donnent qu’une petite quantité d’informations.

1. SEMrush

L’outil le plus connu et leader sur le marché est sans doute SEMrush.
Comme tous les outils de ce genre, il vous suffit de rentrer le site internet de votre concurrent et de choisir la zone géographique étudiée (et de vous inscrire pour pouvoir avoir les résultats… Et oui, on a rien sans rien dans la vie 😉 ).

SEMrush vous permet de :
– Analyser la recherche organique de vos concurrents : Les mots qui marchent le plus sur leur site web. C’est à dire, les mots que les personnes tapent sur les moteurs de recherche et suite à quoi, ils cliquent sur le site de votre concurrent.
Analyser la publicité de vos concurrents, SEA et Display
1. SEA (référencement payant dont Google Ad) :
Voir sur quelles stratégies publicitaires vos concurrents sont, si ces stratégies rapportent du trafic ou non. Et analyser les contenus textuels de leurs publicité : Sur quoi ils basent pour attirer les prospects ?
2. Display (les annonces, bannières payantes sur d’autres sites) : Voir les différents bannières de vos concurrents. Identifier les nouveaux concurrents (vous allez voir sur tel mot clé, il y a tel concurrent qui a une pub). Voir vos propres bannières et pouvoir les optimiser en fonction des autres si vous le souhaitez.
Analyser les backlinks : Il s’agit des liens externes qui pointent vers un site. Typiquement, vous devez avoir beaucoup de backlinks pour remonter dans le référencement Google. En gros, il faut que d’autres sites pointent vers vos pages. C’est en quelque sorte, votre popularité. SEMrush permet de voir quels sites externes pointent vers votre propre site mais aussi ceux qui pointent les sites web de vos concurrents. C’est une façon pertinente de trouver des idées pour aller se positionner.

Rechercher des mots-clés pertinents : SEMrush vous propose des mots-clés pour optimiser votre référencement naturel et vos publicités. Cette fonction est la même que celle proposée par Goodle Ads, sur la plannification des mots-clés.
Comparaison de noms de domaine : Comparez votre la performance de votre nom de domaine et de celui de vos concurrents. Le but est de voir s’ils utilisent des mots-clés plus performants que les vôtres.
Analyser les performances de votre site web : SEMrush vous donne un état des lieux générique de votre site web pour que vous puissiez identifier les points d’amélioration.

SEMrush est gratuit pour les 10 première recherches, puis devient payant. Et le prix est plutôt élevé. Le premier plan commence à 100$ / mois pour les freelance et les startups et va jusqu’à 400$ / mois pour les grosses boîtes ou sites e-business.

2. SpyFu

Capture d’écran 2019-06-25 à 12.31.52

– Il vous donne les mots clés de vos concurrents.
– La répartition entre le trafic organique et le trafic payant.
– Sa position par rapport à ses propres concurrents (ne vous mettez pas en colère si vous n’êtes pas listés !

Une fois que vous connaissez les mots-clés de vos concurrents, il ne vous reste qu’à cibler. Vous pouvrrez ensuite affiner votre propre recherche de mot-clés et utiliser ces informations pour améliorer votre ranking sur Google.

SpyFu indique les mot-clés les plus rentables de vos concurrents mais aussi, les mots-clés à éliminer car ils apportent peu de résultats.

Ainsi vous définissez facilement la priorité entre toutes les améliorations en SEO.

Le rapport qualité / prix de cet outil est quasiment inbattable. C’est l’un des moins chèr, le premier plan commence à 33$/mois.

2. Ahref

Ahref vous donne une quantité d’informations importantes et qui

  • Profil Backlink : quels sont les domaines liés à son site web ?
  • Mots-clés : quels mots-clés génèrent le plus de le trafic organique ?
  • Meilleures pages : quelles pages génèrent le plus de trafic organique ?
  • Recherches payantes : quelles sont les annonces sur Google Ads les plus performantes avec le volume de trafic généré et pour quel budget ?
  • Annonces : quelles publicités diffuse-t-il sur les moteurs de recherche ?

Ahrefs propose un explorateur de contenu. Entrez l’URL de la page d’accueil de votre concurrent pour obtenir la liste des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux.

3. SimilarWeb

SimilarWeb fournit toutes sortes d’informations sur les volumes de trafic, les sources et la distribution de vos concurrents sur le web (pas besoin de payer pour avoir accès à ces données !).

SimilarWeb vous montre également l’engagement associé à tout ce trafic :

  • Le nombre de pages vues par visite,
  • Le nombre moyen de visites par jour,
  • La durée moyenne de chaque visite,
  • Et le taux de rebond de vos concurrents.

SimilarWeb donne des informations sur l’audience de vos concurrents : données géographiques, centre d’intérêts de l’audience…

Ces informations sont très pertinentes puisqu’elle vous donne une base intéressante pour générer de nouvelles idées de contenu pour votre site web adaptées à votre public potentiel.


CONCLUSION

Les mots clés, il en existe sans doute beaucoup. Le tout est de trouver ceux en adéquation avec votre marché (produit et cible). Une fois que vous avez votre liste, il vous faut donc analyser vos concurrents pour décider où vous souhaitez vous placer.
Puis, la dernière étape, étant de les intégrer intelligemment à votre site web et dans vos divers contenus afin qu’ils puissent vous faire remonter dans le ranking Google.


POUR ALLER PLUS LOIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s